Comme un grand chabadabada...

Publié le par Sonia

Comme il n’y a pas grand-chose à raconter pour le moment, que je suis toujours à Lyon à régler mes histoires avec l’administration (le CROUS, le CNOUS, la fac, Taiwan, ma banque…).  Je vais faire un petit récapitulatif de ce qui m’a amené vers Taiwan aujourd’hui en tant que professeur de FLE...Parce que croyez-moi, au début, ce n’était pas gagné !

...................................................................................................................................................

 

"2000, j’ai tout d’abord passé un bac scientifique...oui à l'époque j'étais passionnée du monde médical, j'aurai très bien pu être infirmière, psychologue, docteur, mais le destin en a decidé autrement. Ma première année d'université est donc une année d'étude de la biologie et de la psychologie.

 

Pendant mes 2 ans de psycho, je me retrouve dans une classe de chinois, une matière découverte à Paul Va. à Montpel…Coup de foudre ! J’ai vite fait de passer mon DEUG de psycho pour m’affairer à ce qui me fait vibrer « mes cours de chinois » !!!

 
 

2001, je m’inscris donc en LEA anglais/chinois. Ces années là font parties des meilleures de ma vie universitaire: j’étudie le chinois comme une folle-dingue, je me souviens des révisions à la BU jusqu’à pas d’heure avec Ben et Mèl. En même temps, je bosse en tant que tutrice à la BU de la section chinois, je connais tous les gens qui s’intéressent aux études de chinois, on reste tard dans l’après midi à parler avec madame Séguy, notre professeur de civilisation. Je me régale dans cet univers. 

 

Premières rencontres avec des amies chinoises (Zhou Yahong, Luo Xiaofei ;) et de supers bons potes, les meilleurs en fait, car ils le sont toujours aujourd'hui (Antoine et tous ces coloc fous, Amel, Ben, Nattaya la thaïlandaise, Nancy, Valérie, Nina, A2, Mélanie, Emilie, …j’en oublie c’est sûr !). L'idée de voyage commence à s'agiter dans mon cerveau...!!! Je passe mon temps à lire des histoires de voyages en Asie.

 
 

2004, premier voyage en Chine à Pékin, pour le stage linguistique de licence, 1 mois et demi avec les copines de classe : on est beaucoup sorti, on a fait beaucoup de tourisme notamment aux alentours de Shanghai (Nanjin, Suzhou, Zhuozhuang). Pas vraiment la Chine que je découvrirai plus tard à Chengdu, mais belle expérience. Des yeux tout neufs sur la Chine, et ce qui me marque en relisant les mails de cet été 2004, c’est la grande naïveté dans mes récits. ;)

 
 

2 mois plus tard, pas le temps de se reposer en France, j’ai été sélectionné dans le cadre d’un programme d’échange entre Montpellier et Chengdu qui sont deux villes jumelées. Je repars, mais cette fois, direction le Sichuan, avec mon Hervé. Il laisse en plan ses études de science-po une année pour me suivre.

 
 

8 mois, Chengdu : étude du chinois pour moi, enseignement du français pour lui. Pas mal de voyages dans le Sichuan, le Yunnan. Rencontres avec beaucoup d’amis étrangers aussi bien Chinois, Japonais qu’Australiens ou Européens. Je me souviens très bien des mots qu’Hervé m’a dits dans le train qui nous ramenait vers Pékin le dernier jour  "Merci de m'avoir emmené avec toi dans cette aventure."

 
 

2005, bon, il est temps de rentrer en France, à Lyon cette fois, on doit finir nos études, lui Science-Po spécialisé dans l’Asie (il a attrapé le virus…), moi le FLE. J'ai eu le temps de réflechir à ce que je voulais faire à Chengdu: Il est évident que j'aime vivre à l'étranger, et que j'aime parler le chinois dans ma vie de tous les jours. Voilà pourquoi j'ai choisi d'enseigner en Chine, mais la possibilité de me retrouver dans d'autres pays ne m'effraie pas.

 

2005/2006, lyon, je suis charmée par cette ville, mais il fait un peu trop froid l'hiver à mon avis (je suis une fille du sud, avec du soleil dans l'accent :). Ici, nous avons repris notre vie française, et nous l'apprécions beaucoup.  Nous avons fait la connaissance d'amis formidables (Ludivine, Qing, Dustin, Romain, Elsa, Pauline et d'autres personnes du master FLE...) qui sont toujours présents dans notre vie. De plus, nous sentons tous les deux que nous avançons dans nos vies professionnelles respectives, nous faisons des projets...

 

Hervé s'investit beaucoup dans son master spécialisé dans les relations géo-politiques entre la Chine, Taiwan et le Japon. Et moi, je fais la connaissance de Julie Stauber, une prof de FLE au CIEF de Lyon qui m'a pris sous son aile. Julie me montre l'amour qu'elle a pour ce métier, elle aime enseigner aux étrangers, c'est mon modèle. Je fais mon premier stage avec elle.

 

Durant cette année à Lyon, je repars une troisième fois en Chine, seule cette fois, à Chengdu pour faire mon stage de M1 à l’Alliance française pendant 3 mois. Au même moment, je fais une demande de stage pour le M2 au Ministère des Affaires Etrangères. 3 mois plus tard, le verdict tombe : "Kaohsiung, Taiwan, l’institut des langues étrangères Wenzao".

 
 

Et voila…cette année à Lyon s’achève pour moi, et on se rend compte que le plus dur dans le fait de partir c’est de quitter des gens qu’on aime, sinon, ça n’a rien de fou. C’est la vie, ça continue ailleurs, avec d’autres personnes, d’autres expériences…c’est ça qui est excitant.

................................................................

Je reprends ce post presque 2 ans après, puisque nous sommes en juillet 2008. 2 ans à Taiwan, un début de vie professionnelle prometteur, mais des tas de questions en suspent:

-Que faire ensuite? Rentrer en France? Aller dans un autre pays?

-En France, est-ce que je pourrais trouver un travail qui me comble autant que celui que j'ai à l'heure actuelle?

-Dans un autre pays? La Chine? Ailleurs? Maintenant, plus tard? On y réfléchit.

-Est-ce que je m'engage sur le chemin prestigieux des thèses, des doctorants et de la recherche?

Pour le moment, j'entame mon contrat avec l'université normale de Taipei, un contrat d'une durée d'un an. Donc jusqu'à juin 2009, Taiwan Taiwan... mais ensuite? A suivre...

......................................................................

Eh bien eh bien, j’arrive en fin de contrat, et une chose est sûre, mes interrogations concernant l'avenir se sont bien apaisées, je me sens prête pour une nouvelle année à Taiwan, une troisième année dans ce pays que j’aime plus tous les jours. Il faut du temps pour s’adapter et apprivoiser son environnement, mais voilà chose faite. Je me vois bien passer encore quelque temps sur cette île ! Tout dépendra de nos projets communs bien entendu, mais il semblerait que le retour en France ne soit pas pour tout de suite. L'aventure continue! 2009 2010! C'est parti!


 

Publié dans Parcours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mimi 26/02/2008 23:58

Waaa *__* merci pour tout ces détails ca m'a plus aider qu'autre chose :DXiéxié

m'barek 30/08/2006 12:15

courage avec l administration !et à bientot sur Taiwan ;-)