blog de prof

Publié le par Sun qing ya

Qu’on se le dise… à partir de 30 heures de cours par semaine, on ne fait plus du bon travail, on fait de l’argent… donc, j’ai décidé d'arrêter ce rythme infernal qui m’avait bien épuisée ces deux derniers mois. Je me sens beaucoup mieux à présent, je recommence tout doucement à avoir mes après-midis de libre, je squatte allègrement mes cafés préférés « le Salt Peanut » ou encore le café « Bastille » mais il y en a d’autres qui méritent le détour dans ces ruelles du quartier de Shida.


Bref, je me replonge dans mes bouquins, je me reconnecte à la littérature française, celle du romantisme, celle du 19ème : Stendhal, Musset, Balzac, Baudelaire, Hugo, Rimbaud… J’envisage chaque auteur, je les étudie, je les traque, certains me passionnent, d’autres m’ennuient mais la lecture me creuse le ventre, me donne faim de tout connaitre, d’approfondir mes connaissances littéraires, historiques ou philosophiques.

 

En parallèle, j’affine ma pratique d’enseignement dans la classe, je demande conseils à mes collègues (Super Monique a toujours une parole réconfortante ou motivante !), je fabrique mes propres fiches de production orale (sur les bons conseils de super Sabine !). C’est ça la clé d’une bonne équipe d’enseignants: des personnes qui s’entraident, qui partagent, qui parlementent : une nouvelle idée, un manuel de grammaire intéressant, un jeu de rôle… C’est d’autant plus important pour les jeunes professeurs comme moi qui ont moins de 5 ans d’expérience.

 

 

Quelquefois, je sors d’un cours en pensant :

« Ouuuuaaais !!! J’ai trop assuré aujourd’hui, z’ont bien compris ces satanés pronoms COD et COI, z’ont pas tout mélangé !!! Mission accomplie ! ».

 

Et puis, il y a des fins de soirées qui ressemblent plutôt à ça : 

« Aaaaahhh mais quelle nullité absolue !!!!! Je vais me jeter par la fenêtre, que des zombiiiiiiiiiiiiis ce soiiiiiirrrrr !!! ».

Bon, on sait tous qu’il y a de nombreux paramètres qui entrainent l’effet kiss cool n°2, mais c’est quand même super stressant de ressentir ça, non ? Le point positif, c’est qu’on se remet tout de suite à bosser ces cours, et qu'on progresse... forcément.

 

 

Allez... au boulot!

Le mois de juin!

Yaaaaa haaaaaa!!!

Publié dans L'enseignement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jack 04/06/2009 19:57

 coucou francoise, c'est vrai que notre petite taiwanaise preferee ,nous a  manque c'est qu'elle que semaines , et la revoilas pleine d'energie , et tes eleves ont bein de la chance d'avoir une prof aussi formidable ....d'accort avec moi ,non??

Sonia 03/06/2009 05:29

Merci Françoise, ça me fait très plaisir, en effet, je reprends goût au blog, je n'avais pas l'evie ce dernier mois, pour tout un tas de raison mais surtout par paresse, mon pêché mignon! Je vous embrasse! Comment va la vie à Tahiti?

Françoise 02/06/2009 04:36

Et le voilà revenu ce dynamisme !!! C'est comme ça que je t'aime !!!

Sonia 02/06/2009 01:18

Oh non Xavier, ce n'est pas du tout du tout difficile de supporter les élèves, les Taiwanais sont adorables, un peu trop timides desfois. :)Fanfan, merci du compliment, ça pousse à continuer!

Fanfan 01/06/2009 18:44

Moi aussi, je suis contente de vous lire à nouveau, Sonia, car ce blog est celui qui entretient le mieux mon amour de Taiwan. Merci pour les indications de lieux, je vais pouvoir les ajouter à mon carnet d'adresses pour un prochain voyage. Et bon courage pour cette fin d'année, vous devez être un super prof.