Spring break

Publié le par Sun qing ya

Ca y est, la session de printemps est finie, on attaque celle du début d’été dans 15 jours, et bien que j'aie encore 6 heures de cours ces deux prochaines semaines, je vais  pouvoir me reposer et voir mes copines folles en attendant vaillamment que mon Hervé revienne à la maison. Profiter du mois d'avril et de son temps capricieux... avant les grosses chaleurs de l'été. Me caler dans un café, avec un thé au lait (une bière belge?), un bouquin, un instant magique caché dans un silence.


Hervé, il est bien temps que tu reviennes… pour m’aimer et me rapporter des livres. La pile que j’ai ramenée de France il y a 2 mois baisse à vue d’œil, je viens de finir « La conversation amoureuse » d’Alice Ferney dont voici un extrait:


 

"Il y a un stoïcisme des maris. Ils sont dans l’amour conjugal comme dans un pays étranger. Ils se trompent, comprennent de travers et parfois pas du tout. Sans le désir qui les porte vers elles, ils seraient en face des femmes, capables de bévues ou d’indélicatesses, involontaires. Et finalement, malheureux. Il faut aux maris le courage de se tenir jour après jour à côté d’une nature fluide, une matière ardente, bouleversée d’humeurs et de sang. Alors les maris sont dans l’attente. C’est à cela qu’on reconnait qu’ils aiment. Lorsqu’ils cessent d’attendre et de guetter, ils ont fini d’aimer. Les maris, avec appréhension, guettent les sourires sur les visage des épouses : ceux qui sont là et ceux qui manquent."


et j’entame un classique de Paul Coelho « Sur le bord de la rivière Piedra, je me suis assise et j’ai pleuré ». Dans le bus, le métro, dans un café, dans mon lit avant de dormir, je me plonge avidement dans la lecture: je dévore les mots, je respire les pages, j’annote des phrases, des idées, je feuillette, je vis mon livre, il est unique, il a été fait pour moi à ce moment précis de ma vie. La dernière page est toujours un moment cruel, je ne peux m'en séparer... je le pose difficilement sur l'étagère. J'en attrappe un autre... yaahah!


 

Un film, puisqu’il est question de ce qui me touche aujourd’hui ! Un film visuellement magnifique, tout en douceur dans la confusion du sentiment amoureux entre deux hommes : L’homme de sa vie. Clic clic pour voir la bande annonce !

 

 

Commenter cet article

mere grand 25/04/2009 19:59

Bonsoir Sonia,    Il y a du nouveau sur le blog d'Olivier...!Vivement que votre chéri revienne ! Je sens que votre moral flanche...Ce sera pour bientôt...et alors, quelle joie !  Donnez moi de vos nouvelles de votre ravail et de Taïwan.   Je vous embrasse   M.L.

Françoise 17/04/2009 11:11

Tu sais bien, "petite" Sonia que "les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus " !!!

Sonia 16/04/2009 18:48

辛苦你了 ! Xin Ku Ni Le! merci chère petite soeur, je te lance le cri du rat mutant!

maela 16/04/2009 18:39

coucou gand' soeur ! tu vas pouvoir te reposer maintenant, chanceuse ! Mais tu l'as bien mériter (j'ai oublier le mot en chinois pour "tu travaille dure"), on ce verra demain soir.Go' bisous et bonne soirée !