Fin...et suite...une histoire!

Publié le par Jiniya

Aujourd’hui, c’est mon avant-dernier jour de cours (officiellement car je dois encore corriger des milliards copies). Ce soir, Monsieur Chen (qui a fait ses études dans une école hôtelière en Suisse) est venu nous donner un « cours d’œnologie et des arts de la table » avec dégustation de vin, ensuite nous avons profité que tous les professeurs soient réunis pour la dernière fois avant les vacances, pour faire un petit apéritif avec foie gras, pain, salade, petites gâteries taïwanaises, glace au chocolat, canard laqué et bien sûr du vin blanc et du vin rouge !

Un petit moment de bonheur qui clôture bien ma fin de stage à Wenzao. La fin n’est pas forcément malheureuse, à défaut de pouvoir rester dans cette jolie petite école, je partirai vers de nouveaux horizons et qui sait peut-être trouverai-je une autre petite école sympathique avec des gens aussi attachants que ceux que j’ai rencontrés ici.

Comme le dit la petite histoire,

Il était une fois, un voyageur solitaire qui marchait de villes en villes, un jour sur son chemin, avant d’entrer dans un nouveau lieu, il rencontra un sage.voyageur.jpg Le jeune homme lui demande : « Bonjour, je suis un jeune voyageur et je voudrais vous demander comment sont les gens dans ce village, je viens de loin et je voudrais poser mon baluchon quelques temps »portrait-populationculture-divers-sage-foire-877686.jpg

Alors le sage lui demande : « D’où tu viens, comment sont les gens ? »

Le voyageur répond : « Eh bien, je dois dire qu’ils sont formidables, ce sont mes amis, j’ai passé de très bons moments là-bas ! »

Le sage répond alors : « Sois le bienvenu ici alors, tu trouveras des gens très accueillants et chaleureux, je suis sûr que tu y seras heureux mon ami ! »

Un peu plus tard, un autre voyageur passe devant le sage, s’arrête et lui pose la même question : « Bonjour sage, pourrais-tu me renseigner sur le gens de ce village ? »

Alors le sage lui demande : « D’où tu viens, comment sont les gens ? »

Le voyageur répond : « Ah, ils ne sont pas terribles, pas intéressants, ils m’ennuyaient c’est pour cette raison que je suis parti ! »

Le sage répond alors : « Eh bien voyageur, tu peux passer ton chemin, ici, tu ne trouveras rien de plus ! Les gens ne sont pas amicaux et te rendront surement malheureux aussi ! »

village-villes-ghats-gange-inde-126042.jpg

Le bonheur est à notre portée, il est fait de choses simples, il suffit de le saisir !

Une histoire racontée par Bruno, imagée par moi-même!

Commenter cet article

Oui-oui 30/06/2007 00:07

Merci Sonia ! Ce n'est pas la photo qui est belle, mais la nature qui nous est offerts.@Françoise, faites-moi savoir à votre arrivée sur le vieux continent !

Françoise 29/06/2007 22:45

 Merci Oui-oui pour la photo ! Comme le disait Paul ( Valéry ) : "Oh récompense après une pensée, qu'un long regard sur le calme des cieux" !!!! Joli village... Va falloir que j'y vienne faire un tour lors de mes prochaines vacances en France... en 2008 !!!

sonia 29/06/2007 17:57

Quelle belle photo!!!!!! Oui OUi!!!! Que c'est beau!!

Lily Marlene 29/06/2007 14:13

Deux fois "peut-être" dans la même phrase, bravo!

Lily Marlene 29/06/2007 14:08

(wouh la vitesse des réponses ici, je n'en reviens pas :-)Oui, généralement, mon blog est au second degré. Enfin, quand je fais un post parce que j'ai un coup de blues, ce n'est pas forcément du second degré, mais quand je dis que je vais me mettre la tête dans le four (électrique, de surcroît) parce que je me sens seule, c'en est! Mais ce n'est peut-être pas évident à distinguer quand on n'est pas intime avec moi, peut-être? Je ne sais pas...