Un peu de théâtre...et de remise en question!

Publié le par Jiniya

Aujourd’hui, nous avons reçu Samuel Rochat, professeur de théâtre, acteur et metteur en scène, à Wenzao.

Samuel a fait une véritable tournée des classes de français et nous a initiés aux techniques de prononciation et d’articulation qu’on pratique au théâtre.

Les étudiants, timides, parlent souvent trop bas, n’articulent pas (ce qui vient de leur langue maternelle qui est beaucoup moins labiale que le français), ils ont aussi tendance à parler avec le nez, Samuel leur apprend donc à replacer leur voix.

Je remercie mon étudiant Alain qui a traduit le cours de Samuel, en effet, les explications étaient trop techniques pour que je puisse moi-même les expliquer en chinois.
Nous avons tous bien rigolés, fait des « NA-TA-CHA », « PA-PA-PEINT »….nous avons crié, poussé sur notre voix, fait vibrer nos cordes vocales… !! Très intéressant et surtout si important pour nos étudiants!  Merci beaucoup Samuel, tu es le bienvenu dans nos cours !

La semaine prochaine, Agnès, Samuel et moi-même allons faire l’enregistrement de la pièce de Molière que les étudiants les 4èmes année doivent jouer en octobre. Cette pièce est un événement chaque année pour chaque département à Wenzao. La dernière version du script étant prête, les acteurs vont commencer à mémoriser le texte. Nous allons donc nous livrer à un mini-jeu d’acteur improvisé tous les 3 (enfin, surtout Agnès et moi, n’est-ce pas ?)

Depuis que je suis professeur, je dois m’improviser actrice et parfois chanteuse…ce n’est pas facile: je veux bien faire pour mes étudiants mais je n’ai pas de talent particulier (Seuls mes étudiants trouvent que je chante bien. Allez demander à mon Hervé !)

Il y a deux semaines, les étudiants m’ont demandé de venir chanter pour la compétition (la 2378ème !) de chants pour les futurs diplômés ! Pousser la chansonnette dans une classe est une chose, mais chanter devant tous les étudiants au milieu de l’école c’est carrément terrifiant ! Quatre étudiants de première année m’ont accompagné sur « les Champs Elysées ». Ca s’est très bien passé bien entendu, mes 4 étudiants étaient si stressés que j’en ai oublié mon tract (Et dire que je les punis en les faisant chanter devant toute la classe…c’est mon tour d’être punie !)

Tout ça pour dire que l’année se termine, plus que 3 semaines et je suis officiellement au chômage (en attente d'être diplômée), donc pour le moment j’envoie des CV sur Taipei pour septembre. On verra bien ce que l’avenir nous réserve, mais il y a bien une chose que j’apprends tous les jours un peu plus : Pourquoi vivre dans l’urgence ?

Rien ne sert de courir ; il faut partir à point.

Est-ce la peine de citer l’auteur ?

Publié dans L'enseignement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CAdu 16/06/2007 05:12

Salut,Ni hao,J´ai bcp aimé votre blog... Super!Moi, je suis prof de fle au Brésil. C´est bien! Et je veux partir en Chine l´année prochaine. Allez.à +Mes félicitations pour le super blog!!!!

Lily Marlene 14/06/2007 21:01

Nancy, 300 pages c'est tout? Il me semblait que c'était au moins 400-500 moi...Alors finalement, tu as avancé? Vergnaud sera ton directeur? Je me suis décidée à lui envoyer un mail finalement, car je n'ai pas reçu de réponse de gérard siary (grrrrr), alors pour les renseignements, autant tenter Dieu le père :-) Ca commence quand même à me stresser, si je n'ai pas de directeur d'ici pas longtemps, je ne pourrais pas m'inscrire à la rentrée, et je sais que si je ne le fais pas maintenant après je n'aurais peut-être plus le courage ni la motivation, ou alors je me rendrais enfin compte que c'est de l'inconscience hihi.Sonia, dsl de transformer ton blog en forum O_o ... ceci dit, tes articles sont très intéressants!

Nancy 13/06/2007 15:46

Mon sujet n'est pas défini, mais il faudra bien qu'il ait un rapport plus ou moins proche avec celui de mon mémoire de M2. Ca m'intéresse, c'est sûr, mais passer trois ans sur un sujet et écrire 300 pages dessus, j'avoue que ça fait un peu peur! Enfin, ce ne sont pas tous des génies, les docteurs, alors je peux y arriver aussi! ;) En tout cas j'ai confiance en toi et ce qui est sûr c'est que tu n'as pas besoin d'un doctorat pour être une super prof adorée par ses élèves (et ce point c'est important, ça les motive). Grosses bises.

mam 13/06/2007 12:40

je suis sure que tu s   a vas aller et de toute facon le plus important c'est pas les diplomes !!!c'est tout l'amour que tu donne a ton metier et a tes eleves alors bon courage sa vas le faire !!!! bientot je viens te voir avec marie jo ok !!!! je t'aim

sonia 13/06/2007 12:08

Mais non Nancy, si tu décides de faire ça, je pense que c'est que tu en as envie un minimum, n'est ce pas?Je vais essayer de tenter sans avant de m'avouer vaincue, et puis, pour faire une thèse, il faut avoir envie de parler d'un sujet précis...quel est le tien?